Les Vins De Terroir

Edition du 23/02/2021
 

Château du Grand Bos

Référence

Château du GRAND BOS


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771, et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce “Bourdieu” (dès le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes) depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand Bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2009 : reflets rubis profond, nez capiteux à nuances réglisse/caramel, bouche puissant et charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe somptueuse, osmose entre les fruits et les tanins fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé, l’attaque ronde et puissante, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. Rouge 2012 : robe grenat, nez boisé sur des arômes de fruits rouges et noirs, des notes de vanille et d’épices, attaque gourmande, franche, arômes toastés et vanillés, tanins puissants qui soulignent une finale longue et savoureuse. Blanc 2016 : robe brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs et d’agrumes, nuances exotiques, une attaque fraîche et délicat en bouche. Évolution grasse, acidulée, bon équilibre avec une finale légèrement minérale.

   

Château du Grand Bos

André Vincent et Marie Vincent-Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Téléphone : 06 75 20 59 39

Email : chateaugrandbos@gmail.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de TERREBRUNE


Le domaine (30 ha) étale un vignoble en restanques (ou terrasses) sur les contreforts du massif calcaire du Gros Cerveau. Créée par Georges Delille en 1963, la propriété est un site enchanteur avec une petite bastide au milieu de quelques vignes abandonnées, d'oliviers séculaires et de fleurs cultivées. Terrassements, restauration des murs en pierres (ou restanques), repos des terres puis plantation, il fallut attendre plus de 10 ans pour reconstituer un vignoble. La cave fut construite en 1975, suivant les meilleurs principes œnologiques en respectant la noblesse du raisin et du vin, pour permettre la vinification par gravité et l'élevage des vins dans les meilleures conditions. En 1980, c'est la commercialisation des premières bouteilles. C'est aussi l'année où son fils Reynald intégra le domaine après ses études d'œnologie. Label "Vin issu de l'Agriculture Biologique" certifié par Qualité France. Voilà un remarquable Bandol rouge Terroir du Trias 2014, Mourvèdre 85%, Grenache 10% et Cinsault 5%, 25 ans de moyenne d'âge des vignes, égrappage total, cuvaison 15 à 21 jours en cuve fermée, macération par remontages, élevage en foudre de chêne de 50 à 60 hl 18 mois), souple et corsé à la fois, au nez complexe (cassis mûr, poivre), légèrement épicé, un vin de bouche pleine et riche, de belle robe grenat, mêlant puissance et finesse, d’excellente garde. Le Bandol rosé, 60% Mourvèdre, 20% Grenache et 20% Cinsault, de bouche ample, florale, de jolie teinte, est tout en fruité et distinction, arômes de fruits, de fleurs, avec cette finale poivrée très élégante. Le Bandol blanc 2016, au nez fleuri, suave et puissant, avec des nuances de pêche et de tilleul, de robe jaune clair, est très séduisant par sa persistance d’arômes.

Famille Delille
724, chemin de la Tourelle
83190 Ollioules
Téléphone :04 94 74 01 30
Email : domaine@terrebrune.fr
Site personnel : www.terrebrune.fr

Domaine Anthony CHARVET


Après un Bac Pro Viti-Œno et une première expérience chez Georges Boulon, Anthony Charvet s’installe et fait sa première récolte en 2000, sur une parcelle de 73 ares. Aujourd’hui, le domaine compte 3,6 ha répartis sur les appellations Chiroubles, Fleurie et Morgon. C'est depuis la fin du XIXè siècle que la passion du terroir, de la vigne et du vin perdurent dans la famille. “Je suis la cinquième génération à travailler cette terre, ces vignes, ces raisins issus de notre cépage unique du Beaujolais : le Gamay. Mon père Jean-Paul, à la fin des années 1970 a repris l'exploitation de mon grand-père Robert. Assez rapidement il fît ses premières mises en bouteilles pour vendre directement son vin aux particuliers et professionnels. Au fil des années je me suis découvert la passion pour ce si beau métier de vigneron. Je cultive mes vignes en privilégiant les matières naturelles pour les protéger et uniquement des engrais organiques biologiques pour les nourrir. La vinification se fait sans apport de soufre et la durée de macération en partie égrappée varie de 12 à 15 jours jusqu'à 20 ou 25 selon les cuvées et millésimes.” Ce vigneron dynamique réalise de très jolis vins, notamment ce Chiroubles Granite 2018, structuré, où dominent des notes de cassis et de prune cuite, à prévoir, notamment, avec un feuilleté d'escargots aux champignons ou des paupiettes de veau. Le Fleurie Grand Près 2018 a des tanins bien équilibrés et harmonieux, des arômes de fraise des bois et de mûre, c’est un très joli vin qui emplit bien la bouche. Ou encore ce Morgon Fontirante 2018, à la robe rubis intense, puissant en bouche, aux tanins fins bien équilibrés, aux notes de fruits rouges cuits. Goûtez le Chiroubles Lxir 2015, tout en charme, dense en bouche, au nez où prédominent les fruits surmûris, avec des nuances caractéristiques en bouche où l’on retrouve la framboise, la violette et les épices. On se fait également plaisir avec ce Morgon Qvevri 2018, très bien élevé, encore bien jeune, où la puisance des arîmes de griotte et de fumé vient s’associer àune matière savoureuse, une réussite.


9, rue du Kiosque
69115 Chiroubles
Téléphone :06 50 07 25 01
Email : anthony.charvet@live.fr
Site personnel : www.vins-anthony-charvet.fr

Domaine Jacques CARILLON


Les Carillon sont viticulteurs à Puligny-Montrachet depuis le XVIe siècle. Aujourd’hui, Sylvia et Jacques Carillon exploitent un domaine de 5,25 ha sur le village de Puligny-Montrachet. La vinification que je pratique reste dans la continuité de celle que j’ai toujours faite auprès de mon père, nous explique Jacques Carillon. La recherche de minéralité, de finesse, de subtilité et la forte expression du terroir demeure ma marque de fabrique. Toute l’attention que je porte à la vigne, notre matière première, est incontournable pour mériter notre renommée en France et dans le monde. La finalité étant de vous proposer un grand vin blanc de Bourgogne, millésime après millésime.” Vous allez aimer son Puligny-Montrachet blanc Les Perrières 2018, un très beau vin, d’une grande complexité aromatique (poire, fruits secs, pain grillé), structuré, gras en bouche, d’un très beau potentiel d’évolution. Très bien vinifié également (en fûts pendant un an avec 20% de fûts neufs, puis 6 mois en cuves d’avier inoxydable), ce Puligny-Montrachet blanc Les Champs Canet 2018, il est tout en finesse, mêle structure et distinction, où complexité et persistance aromatique s’associent au nez comme en bouche, très marqué naturellement par son terroir, au bouquet subtil de lis, de rose et de tilleul, un vin qui demande une cuisine raffinée, comme, notamment, des jarrets de veau à la ciboulette ou une mousse de brochet sauce écrevisse. Et enfin ce Puligny-Montrachet 2018, qui est très agréable, charmeur, mêlant richesse aromatique et persistance, généreux, avec des notes de fleurs blanches et d’amande, d’une belle finale florale

Jacques Carillon
1, impasse Drouhin
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 01 30
Email : carillon.jacques@free.fr
Site personnel : www.jacques-carillon.com

CHATEAU REDORTIER


Château Redortier, site historique renommé, compte 35 hectares d’un seul tenant particulièrement bien situés face aux prestigieuses Dentelles de Montmirail. Le Domaine s’étend sur l’aire d’appellation Beaumes-de-Venise et Gigondas, et produit aussi du Côtes-du-Ventoux et du Vin de Pays de Vaucluse. Son terroir est exceptionnel, outre un paysage d’une beauté à couper le souffle, les vignes s’étagent à plus de 400 mètres d’altitude, sur des coteaux exposés plein sud, bénéficiant d’un sol argilo-calcaire et de la sécheresse estivale. L’exploitation est familiale, Sabine et Isabelle apportent tous leurs soins aux vins, sans négliger les conseils avertis d’Etienne et Chantal qui créèrent le domaine en 1956. La culture des vignes est menée de façon raisonnée, dans un souci constant de l’environnement. les rendements sont volontairement limités aux alentours de 30 hl/ hectare ; gage de qualité. Les vendanges se font à la main, ce qui permet un tri rigoureux des raisins dès la cueillette. La vinification est traditionnelle ; pressurage léger, températures contrôlées et maîtrisées tout au long des fermentations. Les rouges passeront deux hivers en cuve avant leur mise en bouteilles. Les vins ne séjournent pas en bois, la qualité de leur terroir leur confère un caractère boisé naturel. Les vins Château Redortier sont présents sur les cinq continents ainsi que sur les meilleures tables. La cave est ouverte tous les jours sans exception, de 10h à 12h et de 14h à 18h. Nous disposons d’un caveau secondaire dans le village même de Suzette, ouvert d’avril à octobre, « La Grange de Château Redortier ».



84190 Suzette - Beaumes de Venise
Téléphone :04 90 62 96 43
Email : chateau-redortier@orange.fr
Site : chateauredortier


> Nos dégustations de la semaine

Franck BONVILLE


Quatrième génération après Alfred au début du XXe siècle, Franck et Gilles, c?est aujourd?hui Olivier Bonville qui dirige cette Maison. Quelque 15 ha répartis sur 77 parcelles, cerfitiées Haute Valeur Environnementale.
On se régale toujours avec le Champagne brut Grand Cru Blanc De Blancs Prestige, 100% Chardonnay, 4 années de vieillissement en cave, d?une belle robe or pâle, d?un superbe fruité, au bouquet de rose, généreux et charmeur, un Champagne ample et vif, qui associe distinction et fermeté, de bouche franche aux notes de noix subtiles.
Et cette belle réalisation, la cuvée Les Belles Voyes Grand Cru Oger Blanc De Blancs, 100% Chardonnay, 6 années de vieillissement en cave, d?une grande complexité aromatique, où l?on retrouve des nuances de citron et de miel, une cuvée puissante mais tout en distinction, de mousse fine, crémeuse et persistante, un grand vin !
On poursuit avec ce Pur Avize Grand Cru Blanc De Blancs, qui a une robe jaune or, au nez de fruits exotiques, riche, d?une belle finale, aux notes d?agrumes et une minéralité prononcée au palais, une réussite comme cet autre Pur Oger Grand Cru Blanc De Blancs, dense, complexe, aux reflets brillants, au nez frais et gourmand de cannelle et de miel, avec une bouche subtile et délicate où se dégage des notes de citrons confits et de noisette grillée, un vin à la fois frais, puissant, d?une belle structure équilibrée avec une finale ample, à prévoir sur des huîtres gratinées au Champagne ou des écrevisses aux fines herbes.

Olivier Bonville
9, rue Pasteur
51190 Avize
Tél. : 03 26 57 52 30
Email : contact@champagnebonville.fr
www.champagnebonville.fr
 


Les Vignobles BESSINEAU


Clos La PETIT CROIX



> Les précédentes éditions

Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019

 



Sébastien DAVIAUX


Domaine MAESTRACCI


Domaine des MONTS LUISANTS


Château La VARIÈRE


BARON ALBERT


André DEZAT et Fils


Château PEPUSQUE


Château Les GRAVES


Château LAJARRE


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Château BELLEGRAVE


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Domaine METRAT & Fils


Château des MOINES


Pierre BOURÉE Fils


Jacques DEFRANCE


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Domaine de SARRY


Domaine de NOIRÉ


Château des PEYREGRANDES


Château CANTENAC


Étienne OUDART


Château BOVILA


Château FAUGAS


Château LESPAULT-MARTILLAC


Château La HAIE


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Château REDORTIER


Domaine PETIT & Fille


Charles SCHLÉRET


Michel et Sylvain TÊTE


Château MIRE-L'ÉTANG


Rémy MASSIN et Fils


Domaine des RAYNIÈRES



CEDRIC CHIGNARD


CHARLES SCHLERET


SCE DU CLOS BELLEFOND


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHATEAU DU MASSON


CHATEAU MACQUIN



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales